Fulguration : L'avare

Publié le par lefrancaispourlesniais

Scène 7 Acte 4


Harpagon qui est un personnage qui ne pense qu'à son argent est fou de rage et en devient pathétique. Paniqué, comme il est à lidée de perdre son argent, ici sa cassette il est prêt a et il délire totalement en se prenant le bras.

Harpagon à ce moment-là est si désespère quil en vient à prendre son argent pour une personne.

« Hélas! Mon pauvre argent, mon pauvre argent, mon cher ami! On m'a privé de toi; et puisque tu m'es enlevé, j'ai perdu mon support, ma consolation, ma joie; tout est Fini pour moi, et je n'ai plus que faire au monde: sans toi, il m'est impossible de vivre »

Pour Harpagon l’idée de perdre cet argent qui pour lui représente beaucoup est comme mourir 

«  Je suis assassiné, on m'a coupé la gorge »

Puis Harpagon est prêt à tout pour retrouver son argent même persécuter ses serviteurs 

«  Sortons. Je veux aller quérir la justice, et faire donner la question à toute la maison : à servantes, à valets, à fils, à fille, et à moi aussi. Que de gens assemblés! Je ne jette mes regards sur personne qui ne me donne des soupçons, et tout me semble mon voleur. »

Et à appeler des forces armées

« Allons vite, des commissaires, des archers, des prévôts, des juges, des gênes, des potences et des bourreaux »

Puis il devient paranoïaque 

« Ils me regardent tous, et se mettent à rire. Vous verrez qu'ils ont part sans doute au vol que l'on m'a fait »

Finalement il est même prêt à tuer voir se tuer

« Je veux faire pendre tout le monde; et si je ne retrouve mon argent, je me pendrai moi-même après. »

 

J'ai choisi ce passage de la pièce car elle montre la folie que peut éprouver le personnage d'Harpagon face à la perte de son argent c'est à ce moment-là que se déclenche la pièce et là où commence les péripéties de ce personnage.

 

 

DERRIEN Yoann

Publié dans Le théâtre comique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article