Fulguration : Les Fourberies de Scapin

Publié le par lefrancaispourlesniais

Extrait du texte :la scène 3.

 

 

J'ai choisi de intéresser à cet extrait du texte car c'est l'une des scènes ou l'on voit le mieux que Scapin roule dans la farine les autres personnages et qu'il ne fait pas d'actes désintéressés et que donc il a toujours une idée derrière la tête.

 

Cette scène est composée de deux parties bien distinctes, la première est le dialogue entre Octave et Hyacinte sa femme et la seconde partie est celle qui se passe quand Scapin intervient pour faire une sois disant faveur au couple d'amoureux.

 

Cette première partie va du début de la scène 3 jusqu'au vers 41, Hyacinte est inquiète que son amant ne l'aime pas pour le restant de ses jours et l'amour d'Octave sera mis à rude épreuve face à l'indignation de son père, Hyacinte paraît à la fois naïve et maline « Je suis sûre que vous m'aimez, mais je ne le suis pas que vous m'aimiez toujours » , cela fait d'elle un personnage qui ne correspond pas à un personne type de la comédie.

 

Dans cet extrait du texte nous somme à une situation particulière puisque Scapin qui est un servant, donne des conseils voir même des ordres à son maître Octave, ira même jusqu'à lui dire de se taire avec le «Chut» vers 58, se qui indique qu'il est de nature à donner des ordres et non en recevoir alors que c'est l'opposé à sa situation.

 

Scapin écoutera attentivement la discution entre les deux autres protagonistes avant de passer à l'action, il passe donc d'un rôle de spectateur à un rôle d'acteur et nous n'arrivons à cerner à quel type de personnage comique il appartient.

 

Scapin du vers 75 au vers 86 fera une longue tirade ou il prendre le rôle du père d'Octave. Dans cette tirade Scapin des phrases qui sont siennes et d'autres qu'il prête à Argante «Comment ! Pendard, vaurien, infâme, fils indigne d'un père comme moi,... », il se montre sans doute trop sévère avec Octave se qui provoquera chez lui une encore plus grande peur vis à vis de son père et donc quand Argante fera son entrée en scène, Octave lui va s'enfuir de la vue de son père.

 

 

LE BLOA Emmanuel

 

 

Publié dans Le théâtre comique

Commenter cet article