FULGURATION SUR L’ILLUSION COMIQUE DE PIERRE CORNEILLE

Publié le par lefrancaispourlesniais

Vers 1741 à 1746

(Alcandre à Pridamant)

J’ai choisi ce passage car Alcandre encourage Pridamant à se tuer.

Il lui dit qu’il croit faire un crime car il l’encourage à se tuer parce que son fils est mort.

Il lui dit ensuite d’attendre le lendemain pour se suicider et de ne pas se tuer par sa propre main mais de se laisser ronger par la douleur.

Il lui dit enfin de ne pas se tuer avant de voir les funéraire de son fils.

Au vers 1741 il veut dire qu’il a raison de vouloir se tuer car il a perdu son fils.

Au vers 1742 à 1473 il l’encourage à se tuer tout en croyant faire un crime.

Au vers 1744 à 1745 il lui dit de ne pas se tuer par sa propre main mais de se laissé mourir par la douleur.

Enfin au vers 1746 il lui dit de ne pas ce tué tout de suite mais d’attendre d’avoir vue les funérailles de son fils.

Petit à petit on a l’impression qu’Alcandre ne veut plus que Pridamant se tue car au début il l’encourage ensuite il lui dit de ne pas se tuer par sa main et enfin il lui dit d’attendre le lendemain pour se tuer.

Il retarde sa mort petit à petit.

 

 

Carcreff Kevin

Publié dans Le théâtre comique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article