Le Misanthrope : Fulguration

Publié le par lefrancaispourlesniais

Passage : Acte IV , scène 3

Célimène

"Non, il est pour Oronte, et je veux qu'on le croie ;

Je reçois tous ces soins avec beaucoup de joie ;

J'admire ce qu'il dit , j'estime ce qu'il est,

Et je tombe d'accord de tout ce qu'il vous plait.

Faites, prenez parti, que rien ne vous arrête

Et ne me rompez pas davantage la tête"

 

 

J'ai choisi ce passage ( du vers 1365 au vers 1370) ,que Célimène dit car il y avait:

une répétition de j' dans le vers 1367 " J'admire ce qu'il dit , j'estime ce qu'il est," ,

une césure dans le vers 1369 "Faites prenez parti, // que rien ne vous arrête" ,

plusieurs hémistiches "que rien ne vous arrête" (vers 1369)-" J'admire ce qu'il dit" (vers 1367)- "j'estime ce qu'il est" (vers 1367)

le champ lexical de la joie du plaisir "plait- joie"

tous les verbes sont au présent" il est"-" je veux"- "Je reçois"- "J'admire"- "j'estime"-" je tombe".

Dans ce passage, Célimène essaye de convaincre Alceste de donner un billet a Oronte au lieu de le donner à une femme.

 

 

 

TYMEN Alexandre

Publié dans Le théâtre comique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article