Poème

Publié le par lefrancaispourlesniais

Les choix sont bien durs à faire ces temps-ci.

Je me demande où sont passé mes amis.

Je me suis perdue, 

et personne ne m’a vu.

 

Jamais je n’aurai cru devoir faire un choix de cette ampleur.

Je ne veux pas en laisser un dans les pleurs.

 

Il serait peut-être préférable d’en finir.

De me punir.

Pour aimer deux hommes à la fois.

 

Et espérer qu’aucun ne me suivra sur mes pas.

Mes pas lourds s’entendent sûrement. 

Sûrement que ma tristesse se soupçonne.

Soupçonne ma faiblesse de décision.

Décision qui, je l’admet me déchire de l’intérieur.

 

Ravagée par les doutes et les pleurs.

Seule une solution me survient, pour en mettre fin.

C’est de moi-même, mettre fin à mes jours.

Et donc, à mes problèmes d’amour.

 

LOZANO Marie

Publié dans Bérénice de Racine

Commenter cet article