Présentation : Harpagon

Publié le par lefrancaispourlesniais

Harpagon, qui est le personnage principal de cette pièce, est père de deux enfants : Cléante et Elise. Il est veuf et est tombé amoureux de Mariane, l'amante de son fils.

C'est un personnage comique à cause de son avarice qui est présente pendant tout le long de la pièce.

A cause de son avarice, il nuit a son entourage, aussi bien à ses domestiques qu'à ses enfants, par exemple quand il fouille La Flèche jusqu'au moindre détail de peur qu'il lui est voler quelquechose, se qui prouve qu'il est paranoïaque.

Il suspecte ses propres enfants de l'avoir entendu parler de son argent, ça démontre qu'il n'a pas confiance en eux et donc qu'il n'ont pas beaucoup de rapport.

Il soupçonne même son fils de lui avoir dérober de l'argent pour s'acheter des habits raffinés.

Harpagon est un mauvais père, il désigne pour ses enfants leurs futurs époux, mais ne se doute même pas que ses enfants pourraient être malheureux avec eux. Il veut les marier jsute parce qu'il en tire un bénéfice financier car il est obsédé par l'argent.

Il est très crédule, comme par exemple avec Valère qui le flatte pour obtenir ses faveurs ou encore Frosine qui en fait de même.

Dans l'acte III, Harpagon ne veut rien dépenser pour le repas, il reçoit 10 personnes mais prépare à manger pour seulement 8 personnes, c'est un très mauvais hôte.

Il est dur avec ses domestiques, il ne veut pas leur acheter de nouveaux habits qui ont des taches et des trous, pour y remédier, il essaye de les cacher par n'importe quel moyen.

Pendant sa rencontre avec son amoureuse, Marianne, Cléante offre à cette dernière un diamant de la part d'Harpagon, mais celui-ci ne le veut pas car il est avare mais est bien obliger de lui offrir pour faire bonne figure. Cela marque encore plus son égoïsme.

Harpagon suspecte son fils d'être amoureux de Marianne, et lui fait croire qu'il y renonce pour qu'il avoue son amour. Le rapport entre père et fils se dégrade encore plus, ce qui soutient l'idée que c'est un mauvais père.

Quand Harpargon apprend que l'on a volé son argent, il devient fou et se prend lui même le bras qu'il prend pour le voleur, puis il se lamente et personnifie sona rgent, comme si une personne venait de mourrir, ensuite il suspecte tout le monde, enfin il avout que sa vie à autant d'importance que son argent puisqu'il dit que s'il ne retrouve pas son argent, il veut se suicider.

Harpagon soupçonne ensuite Valère d'être le coupable puisque Maitre Jacques l'a désigné come tel. Il se passe ensuite une situation de quiproquo, Harpagon parle de son argent pendant que Valère parle d'Elise, cette situation est possible gràce à la personnification qu'atribue Harpagon à son argent.

Harpagon apprend ensuite que Valère parle de sa fille et qu'il lui a sauvé la vie mais cela n'a pas d'importance pour lui, sa prouve qu'il n'a vraiment pas de rapport avec ses enfants.

Quand Cléante lui propose l'échange de son argent volé contre Marianne, Harpagon n'hésite pas une seule seconde et choisi son argent, son avarice prends même le dessus sur l'amour.

Il ne veut rien payer pour aucun des deux mariages, il est égoïste et mauvais père.

A la fin de la pièce, Harpagon se soucis plus de retrouver son argent que ses deux enfants et de leur mariages, il n'a aucune compassion.

Au final, l'avarice d'Harpagon nuît à sa propre vit car il est mauvais père et malaimer de ses enfants, il est mauvais amoureux, il vit donc seul dans son monde accompagné de son argent.





Danny Laurent

Publié dans Le théâtre comique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article