Présentation : Harpagon

Publié le par lefrancaispourlesniais

Le personnage d’harpagon dans le livre Avare de Molière, est un personnage qui ne pence qu’à lui-même et ne se souci pas de ses propres enfants et se méfie d’eux, il va arriver à cacher son argent dans le jardin mais sera très vite volé et accusera tout le monde de vol. Il aura pour but et comme souhait d’épouser Marianne qui est l’amante de Cléante son fils, ce qui crée des conflits entre le père et le fils, Harpagon promettra une veuve pour épouse à son fils. 

 

Molière a rassemblé les scènes qui nous montrent sous tous les aspects et le caractère de son avare. L’unité de la pièce vient du caractère d’Harpagon partagé entre son avarice , son amour et surtout de son argent . Harpagon prend contact avec le public , cela rompt l’illusion théâtrale et témoigne de la paranoïa du personnage et de sa percussion .Le personnage principal de cette comédie se rend malheureux et se dégrade moralement , car la vie engendre la vie et pour cause de sa perte de son argent. Harpagon est toujours inquiet , aux aguets , à vérifier tous , surveiller les paroles , les faits et les gestes . Il soupçonne tout le monde , ses deux enfants et devient ses propres ennemies , et le reste de son entourage. Il est prêt à tous pour récupérer cette argent volé , il décide même de faire appel a la justice à ce sujet, il apparaît comme quelqu’un de tirant , dangereux et évoque sa propre pendaison. Pour autant, à la fin de la comédie , Harpagon ne sera pas guéri de sa folie. 

 

     - «  Je veux faire pendre tout le monde ; et si je ne retrouve mon argent , je me pendrai moi-même après. » , cette citation montre encore une fois sa folie, il est prêt à assassiner  ses proches et lui-même après ,pour perte de son argent seulement. 

 

Ce personnage pour moi était  le plus marquant de la comédie de l’Avare de Molière.

 

 

LE NAN Kathleen

Publié dans Le théâtre comique

Commenter cet article

koil 03/05/2015 18:22

Lkoi

lolilol 03/05/2015 18:21

Lolilol

karine 26/07/2014 18:41

"la français pour les niais"... et l'orthographe pour les 'inbaissiles' ???