Présentation : Harpagon

Publié le par lefrancaispourlesniais

Harpagon est le personnage principal de la pièce théâtrale « L’avare ». Comme le nom de la pièce l’indique, Hapargon est un personnage extrêmement avare, ce qui le rend ridicule et qui intensifie le côté comique de la pièce. 

C’est un vieil homme d’une soixantaine d’années, qui exerce le métier d’usurier et est considéré comme baron. Il est veuf, et père de Cléante et Elise, ses deux enfants, qui ne supportent plus l’attitude de leur père. De plus, il est amoureux de Marianne, même fille dont son propre fils, Cléante, est lui aussi amoureux, mais qu’Harpagon veut marier à une veuve. Il veut aussi marier sa fille à Anselme, riche homme qui ne demande aucuns dots, et qui par conséquent ferait économiser de l’argent à Harpagon, qui est une des choses que ce dernier recherche par-dessus tout.

L’argent est la chose la plus importante à ses yeux, et n’en dépenserait sous aucun prétexte. Il en vient même à renoncer à l’amour pour garder son argent. Cependant, l’argent qu’il possède est un sujet dont il aime se vanter et aime être complimenté.

Son obsession pour l’argent le rend ridicule et sa folie est vraisemblablement due à une inquiétude permanente quant aux actes des autres envers lui, il craint qu’on ne lui vole ce qu’il possède. Il  accuse n’importe qui à tort et à travers lorsqu’il s’agit de la perte de son argent, et en arrive même à s’accuser lui-même du vol de sa propre cassette. Il est constamment soupçonneux et égoïste. Il fait une personnification de son argent en le considérant comme une personne, comme un ami.

C’est un personnage tyrannique, qui n’a aucun regret quant au fait de mal traiter ses chevaux et domestiques.

Harpagon est vêtu de couleur sombre, avec une fraise autour du cou et ne porte pas de perruque : chose inutile, qui lui ferait dépenser de l’argent pour rien selon lui, et il porte en plus de ça des lunettes.

Il manipule l’argent en tout sens, les dépenses de sa maison sont minutieusement suivies sur tous les plans.

Pour lui, tout le monde peut être un potentiel ennemi, même ses propres enfants. Il n’a aucune confiance en qui que ce soit, et est quelqu’un d’obstiné, brute et colérique.

 

 

J’ai choisi de faire la présentation d’Harpagon car il est le personnage principal de cette pièce, c’est un personnage au caractère très spécifique qui le rend différent des autres et donne beaucoup de comique à la pièce.

 

LOZANO Marie

Publié dans Le théâtre comique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article